Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 01:37

CORPS ETRANGERS OPHTALMIQUES SUPERFICIELS (CEOS)
(Dr T. Fierobe le 06 fév.2007)

Toute sensation de CEO doit faire demander une consultation ophtalmologique immédiate en cas de signe de gravité (garde ophtalmologique Paris : Hôpital des 15-20 : 0140021520 ; Hôtel Dieu : 0142348036 ou 8234)

  • - Hyphéma : épanchement sanguin dans la chambre antérieure de l'oeil
  • - Baisse de l'acuité visuelle
  • - Suspicion de plaie transfixiante , ou gros dégats oculaires
  • - Echec d'ablation du CE

L'EXAMEN OCULAIRE :
A la lampe ordinaire, après anesthésie locale avec collyre d'Oxybuprocaïne et instillation de Fluoresceïne, il visualise plus de 80% des CEOS à condition de bien examiner cornée, conjonctive et culs de sacs conjonctivaux sup.  et inf. en retournant les paupières.
L'examen à la lampe à fente ne nous étant pas possible, il ne faut pas hésiter à confier rapidement le patient à un ophtalmo. au moindre doute sur une perforation cornéenne ou un hyphéma.
Vérifier l'intégralité de l'acuité visuelle avec les échelles usuelles.

L'ABLATION du CEOS : se fait en frottant avec la pointe d'une grosse aiguille (CE cornéen ou conjonctival) ou en le faisant glisser avec une pointe mousse (CE sous palpébral). En cas d'échec, adresser rapidement le patient à un ophtalmo. ainsi qu'en cas de rouille déposée sur la cornée, car il faut gratter avec une meule adaptée.

TRAITEMENT après ablation : 3 fois par jour faire

  • - Lavages oculaires au DACRYOSERUM, puis..
  • - Instillation d'une goutte de TOBREX, puis,  après au moins 15 min...
  • - Application de l'équivalent d'un grain de riz de Vitamine A Dulcis (pommade cicactrisante) dans le cul de sac conjoctival inférieur, ou d'Euronac (collyre cicatrisant de la cornée : 1 gtte 4 fois par jour)
  • - une consultation ophtalmologique secondaire doit être conseillée au moindre doute, si la symptomatologie persiste ou si dépôts de rouille sur la cornée

Partager cet article

Repost 0
Published by Dr Thierry FIEROBE - dans ORL-STO-OPH